10 février 2009

Les Récollets à Ciboure

La Ville de Ciboure vient de se rendre propriétaire des Récollets. La décision a été prise lors de la séance du Conseil Municipal du 24 juin 2008 et l'acte définitif d'acquisition a été signé au mois de novembre 2008.

La Municipalité a décidé de donner suite à la Déclaration d'Intention d'Aliéner émanant de l'État concernant la vente des immeubles lui appartenant sur la presqu'île des Récollets pour un prix de 1 129 000 euros. Il n'était pas question en effet de laisser vendre ce fleuron du patrimoine cibourien à une personne ou une société privée extérieure à la Commune.

le_clo_tre_des_r_colets

Cette propriété représente un intéret majeur pour Ciboure, notamment dans le cadre de la politique culturelle et artistique que nous souhaitons initier. Ce lieu privilégié et emblématique pourrait accueillir de nombreuses manifestations culturelles liées à l'histoire de notre Commune et à la mer, ainsi que des expositions de très haute qualité artistique, des concerts, des séminaires et des congrès.

la_fontaine

Ce choix n'est pas neutre non plus pour le secteur économique et les retombées que tous les commerçants de la Ville sont en droit d'attendre de l'aménagement et de la nouvelle vie donnée aux Récollets.

les_fresques_des_R_collets

Une partie de cette propriété pourra aussi accueillir les locaux administratifs des professionnels de la pêche qui doivent être relogés suite à l'incendie de l'immeuble de la criée, aujourd'hui démoli. Ce dossier est aujourd'hui entre les mains des élus du Syndicat Intercommunal pour l'Equipement et l'Aménagement des Communes de Saint-Jean-de-Luz et Ciboure. Nous tenons à saluer l'investissement total et l'étroite collaboration des élus de Saint-Jean-de-Luz et de Ciboure qui ne ménagent pas leur temps et leur énergie pour faire aboutir ce dossier, ainsi que l'engagement personnel de Madame Michèle ALLIOT-MARIE, Ministre de l'Intérieur.

La Municipalité de Ciboure a par ailleurs proposé aux pêcheurs et à la Chambre de Commerce et d'Industrie de Bayonne une occupation gratuite temporaire des anciens locaux des douaniers "côté Larraldenia" dans l'attente de l'exécution des travaux définitifs d'aménagement, pour assurer un meilleur confort à leurs employés administratifs qui travaillent depuis plusieurs mois dans des algécos installés sur le parking.

Nous reviendrons bien sûr plus en détail sur ce dossier majeur pour Ciboure et l'agglomération luzienne et nous vous tiendrons informés de son avancement.

Posté par aupaciboure à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Les Récollets à Ciboure

Nouveau commentaire