01 février 2008

Une réelle priorité au logement social

Un effort sans précédent sur la Côte Basque, est fourni depuis 6 ans par la majorité municipale pour la construction de logements sociaux. Cet effort sera accentué.


Un rappel nécessaire

En 6 ans, notre Municipalité a construit 298 logements sociaux, locatifs et en accession sociale à la propriété, alors que nos prédécesseurs, donneurs de leçons aujourd’hui, n’en avaient réalisé que 179 en 12 ans.

Lors du dernier Conseil Municipal du 4 septembre, les élus d’opposition nous ont encore reproché le programme de Zubiburu. Faut-il une énième fois rappeler que ce lotissement communal comporte 94 logements locatifs sociaux et 128 logements en accession à la propriété, sur un nombre total de 345 logements. Cela représente plus de 64 % de logements sociaux.

En 6 ans, sur la totalité du territoire communal, 771 permis de construire à destination d’habitation ont été délivrés, dont 298 à destination sociale, soit plus de 39 %. Ce chiffre aurait été bien supérieur si le Plan d’Occupation des Sols de nos prédécesseurs avait imposé aux promoteurs, comme nous le faisons aujourd’hui, un quota minimum de réalisation de logements sociaux. Pour mémoire, les programmes « privés » construits sous les règles du  Plan d’Occupation des Sols de nos prédecesseurs ont permis la construction de 145 logements privés à Socoa, 33 logements privés au chemin de Gurutzeta, 96 logements à la rue Kali Joko, sans aucune compensation sociale.

Il était grand temps que l’opposition socialiste se préoccupe du logement social en séance du Conseil Municipal mais hélas, par le biais de déclarations pompeuses et de critiques injustifiées.


Un quota imposé de logements sociaux

Les règles du futur Plan Local d’Urbanisme imposent la construction de 33 % minimum de logements locatifs sociaux dans tous les programmes immobiliers qui seront instruits.

Avec cette règle, la Ville de Ciboure anticipe le futur Plan Local de l’Habitat en cours de préparation dans les services de la Communauté de Communes « Sud Pays Basque ». Nous avons voulu cette anticipation car, à notre sens, elle était d’intérêt public. Les discours seuls ne logent pas notre population. Les promesses non plus. Seuls des actes concrets, seule une véritable politique volontariste menée au jour le jour, projet par projet, pourra résoudre ce douloureux problème auquel sont confrontés bon nombre de nos concitoyens.


Un lotissement de maisons individuelles

Un nouveau secteur dénommé AU1 au futur Plan Local d’Urbanisme, a été créé. Il représentera la seule zone constructible à court terme sur Ciboure. En collaboration avec un promoteur privé, un programme de logements sera lancé courant l’année 2008 dans lequel nous avons imposé :

- la réalisation de 33% de logements locatifs sociaux, occupant une surface utile de 5 000 m2

- la réalisation d’un lotissement communal de maisons individuelles d’environ 40 lots.

La majorité municipale a également décidé de se rendre acquéreur de l’ancien lycée maritime situé à proximité de l’Encan, afin d’y réaliser une quarantaine de logements sociaux destinés eux aussi à la population locale.

Pas de grands discours, pas de déclarations de politique générale. Juste des actes et un engagement quotidien aux côtés de toutes celles et de tous ceux d’entre nous qui éprouvent tant de difficultés à se loger. Tels sont nos objectifs.

Posté par aupaciboure à 22:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Une réelle priorité au logement social

Nouveau commentaire